PHACELIA

Oeuvrer à la transition énergétique des systèmes de production

Un bureau d'études porté par Marlène Vissac conceptrice, formatrice et facilitatrice, passionnée par le vivant et les complexes interactions qui rendent les écosystèmes naturels si résilients, capables de traverser les temps et épisodes géologiques.

Phacelia est né à la suite de nombreux constats : la condition paysanne en déclin ; les enjeux agricoles, économiques, sociaux et écologiques actuels sont ceux qui donnent raison d'être à Phacelia, qui accompagne et oeuvre quotidiennement à la transition dont notre civilisation a besoin.

Le bureau d'études est spécialisé dans les techniques d'agriculture de régénération, de gestion holistique, d'agroécologie et d'agroforesterie, de technique Keyline. Afin de proposer des analyses de site, de l’accompagnement de projet, des conceptions holistiques et des formations spécialisées qualitative et holistiques.

yeoamans-2-1024x464.jpg

La Naissance

Au début, il y a une grand-mère Auvergnate, qui parle patois, toujours pieds nus et en tablier, dont le jardin vivrier était le tout essentiel : lapins, basse-cours, légumes, plantes aromatiques & médicinales. Il y a avait le lavoir jusqu'en 1990. Il y avait le bocage et les pâtures jusqu'en 1990. 

Petit à petit, nous avons vu les haies se faire arracher, les animaux disparaître, les engins de plus en plus gros.

J'ai connu les moissons en août & les transhumances.

Arrachée jeune au terroir paysan, l'appel de la terre est devenu plus fort. La curiosité des peuples qui ont toujours connu, et pratique encore, le modèle vivrier de mon enfance fut irrésistible.

Les enjeux socio-économico-environnementaux m'ont attisé et je suis devenue une militante engagée.

Le tout a donné naissance à résistances, des manifestations et des voyages, pour découvrir, rencontrer, apprendre des paysans, mes racines, mon langage.

Il y eu un projet "Les mollets Permacoles" en 2015 : deux amies, en vélo, avec une banque de graines #semencessansfrontière de Kokopelli, du Nord de l'Espagne jusqu'au Maroc en passant par le Portugal, pour échanger des graines, créer des banques de graines, participer aux projets, collaborer sur les conceptions, apprendre ! 

 

L'équipe

Il y a une dizaine d'années, après avoir milité pendant près de 10 ans dans le milieu social, culturel et d'éducation populaire (BPJEPS éducation à l'environnement), un virage s'est opéré. Les luttes menées pour l'équité social et la sensibilisation aux écosystèmes se rejoignaient vers une base communautaire : la gestion des ressources et les productions agricoles.

J'ai alors entrepris de "retourner" à la terre, en me formant auprès des personnes ressources comme Natacha Leroux, Evelyne Leterme, Franck Chevallier, Steve Read, Darren Doherty, Henri Giorgi, Hervé Coves, Doug Crouch, etc...

J'ai participé à la mise en place ou au développement de projet tel que La Quinta dos 7 Nomes (où j'ai été responsable de culture pendant plus d'un an), au CIPA Pierre Rabbi (sous la responsabilité de Boujma), La Messicole (mise en oeuvre de la Microferme et du CDFP), de Aukera (co-fondatrice de l'association et conceptrice de la noiseraie de conservation en motif Keyline).

Pour, petit à petit, mettre mes compétences au service de la transition agricole, à l'aménagement de paysages régénératifs, à l'accompagnement des porteurs de projet. En 2016, Phacelia ouvre ses portes, en 2018 un partenariat avec Gaïa Formation et l'AFAF voit le jour et se pérennise par la mise en place de formations professionnelles autour de l'arboriculture régénératifs et de la gestion de l'eau.

Aujourd'hui, je prône l'écoféminisme, les fondements de l'agriculture régénérative, de l'agroforesterie, l'ingénierie de la Permaculture et les techniques de Keyline. Pour un monde plus équitable, abondant, sain, résilient et souverain.


J’ai également participé à la création du réseau Permaculture & Transition et traduit de l’anglais plusieurs ouvrages traitant du Keyline Design, de l’Holistic management et de la gestion de l’eau.

Mes passions et activités secondaires sont l’apiculture (conduite et construction de ruches écologiques), la myciculture (de champignons comestibles et médicinaux, en plein air) et l’arboriculture (de fruitiers sauvages et variétés locales).

Le bureau d'études sait s'entourer de professionnel.le.s lors de missions nécessitant des corps de compétences multiples et dont l'intelligence collective ne saurait être remplacée.

 

Les Partenaires

GAIA - logo-final jpeg.jpg
regrarians-fondblanc.png
Kernilien.png
Savory-Institute.jpg
Logo2020_Womanoeuvre-R.jpg
swcslogo512.jpg
LOGO_Perma&Transition2019.jpg
Logo-permacultive-bordeaux-01-(1).png
LOGO IMUC.png